Skip to content

Après la bataille de Bénévent Charles d’Anjou fait une entrée triomphale dans Naples (le 7 mars 1266)

7 marzo, 2018

Le pape Urbain IV veut chasser définitivement la maison de Hohenstaufen. En 1262, le pontife propose la couronne des Deux-Siciles à Charles d’Anjou. Il persuade le roi de France Louis IX que ce royaume sera un instrument précieux en vue de la prochaine croisade que le monarque cherche à promouvoir.

En juin 1263, le pape envoie l’archevêque de Cosenza en France et en Angleterre pour obtenir le consentement des rois. En Angleterre, Henri III d’Angleterre, à la lutte avec les barons, renonce aux revendications de son fils Edmond de Lancastre. En France, la reine Marguerite de Provence oblige son fils, le futur Philippe III de France, à ne pas former d’alliance avec son oncle. Mais Louis IX autorise finalement le pape à entamer des négociations avec son frère. Urbain IV a décidé de ne pas sous-estimer l’expansion de Charles d’Anjou, et cherche à lui donner des conditions strictes. Le prince ne doit pas influencer les affaires ecclésiastiques dans le royaume. Enfin, l’union des Deux-Siciles à l’Empire est formellement interdite.

Dans la ville de Rome, dans le cadre de la lutte entre guelfes et gibelins, un soulèvement populaire expulse la noblesse gibeline, et Charles d’Anjou est élu sénateur à perpétuité. Cette élection est l’œuvre personnelle du cardinal Riccardo Annibaldi, un homme entièrement dévoué au prince angevin. Le pape, surpris par la nouvelle, décide de ne pas s’opposer à l’élection. Urbain IV meurt en octobre 1264 et Charles met à profit ce retard pour s’assurer un passage en Italie du Nord. Au début de l’année 1265, il reçoit le soutien de plusieurs villes du nord de l’Italie. En février 1265, l’élection du pape Clément IV, renforce la position de Charles d’Anjou.

Afin de secourir rapidement le parti angevin à Rome, Charles embarque avec quarante navires et 1 500 hommes le 14 mai 1265. Il débarque sans encombre à Ostie le 21 mai, malgré une tentative de blocus par les forces de Manfred. Le comte de Provence est reçu avec les honneurs à Saint-Paul-hors-les-Murs, et est accompagné jusqu’au palais de Saint-Pierre. L’armée de Charles traverse les Alpes sans grande difficulté en novembre 1265, et fait sa jonction avec le prince à Rome. Charles est couronné roi des Deux-Siciles à Latran le 6 janvier 1266. Il met aussitôt son armée en marche afin de s’emparer de son nouveau royaume. Manfred abandonne la ville de Capoue afin de se retirer en Apulie, mais sa retraite est coupée par les forces angevines et au cours de la bataille de Bénévent, le 26 février 1266, l’armée allemande est vaincue après une bataille disputée, et Manfred trouve la mort.

Charles fait une entrée triomphale dans Naples avec sa femme Béatrice. Il se charge de rétablir l’ordre dans son royaume et de distribuer des emplois à ses chevaliers. Il augmente les charges publiques, donne à des seigneurs français les fiefs confisqués au seigneur du pays, et s’attire le mécontentement de ses sujets. La reine Béatrice de Provence meurt à Nocera en 1267.

 

Anuncios
No comments yet

Sus comentarios son bienvenidos

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

w

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: