Skip to content

L’évêque de Tours, Grégoire, y meurt (le 17 novembre 594)

16 noviembre, 2017

Si saint Grégoire de Tours est connu actuellement, c’est grâce à son œuvre, en particulier à son « Histoire des Francs », composée de dix livres d’histoire, mais aussi de sept livres de Miracles, principalement sur saint Julien et saint Martin.

Cette « Histoire des Francs » (Historia Francorum) ou « Geste des Francs » (Gesta Francorum) fait de Grégoire de Tours le père d’une « histoire nationale » des Francs, le principal historien des Mérovingiens et la source majeure, dont nous disposons sur leurs règnes. C’est à travers l’Histoire des Francs de Grégoire de Tours que nous est parvenue l’histoire du vase de Soissons.

Cette histoire universelle du monde et de l’Église est écrite dans une perspective eschatologique, de la Genèse aux règnes des Rois francs.

Ardent défenseur de la doctrine chrétienne, saint Grégoire de Tours combat toute sa vie les hérésies, dont l’arianisme, hérésie chrétienne répandue par Arius et ses disciples, qui nie la consubstantialité du Fils avec le Père et qui est condamnée au Concile de Nicée en 325. Bâtisseur, trouvant la basilique Saint-Martin détruite dans un incendie en 559, il la fait reconstruire plus vaste et plus haute, puis il la dédie à Saint-Martin, pendant la dix-septième année de son épiscopat.

Il fait aussi restaurer de nombreuses églises et y apporte des reliques pour en faire des lieux de pèlerinage. Il exalte la mémoire de tourangeaux, comme saint Mexme, disciple de saint Martin, saint Ours de Loches, saint Venant, sainte Monegonde, les saintes Maure et Britta… Il déclare bienheureux l’abbé Senoch qui accomplit de nombreux miracles de son vivant. Il développe le culte de saint Martin et pour faire de la ville une sorte de « Lourdes des temps mérovingiens ». Saint Martin est le protecteur de la ville de Tours qui devient alors capitale religieuse de la Gaule. Grégoire proclame que saint Martin est l’égal des apôtres. Il disposait d’une énorme puissance temporelle et influençait énergiquement les décisions du peuple. (Charles LELONG, Grégoire de Tours, pages 59 et 60).

Anuncios
No comments yet

Sus comentarios son bienvenidos

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

w

Conectando a %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

A %d blogueros les gusta esto: