Skip to content

Charles Martel (Ferdinand Lot)

24 octubre, 2017

D’après La France. Des origines à la guerre de cent ans (Ferdinand Lot):

Charles Martel, le sauveur, le nouveau fondateur du Regnum des Francs, ne prit pas le titre de roi. Cependant il agit en roi. Il ne s’embarrasse pas d’un collègue même fictif, un maire du palais de Neustrie ; c’est inutile, ce pays, ou plus exactement l’aristocratie de ce pays, a été brisé. Le Mérovingien, Thierry IV, n’est qu’une ombre ; quand il meurt (737), Charles ne le remplace même pas. Il juge, il gouverne seul, se contentant du titre de majordome. Il concentre entre ses mains tous les pouvoirs, car sa tâche est rude. Il lui faut remettre ou mettre sous l’autorité franque les Germains, Alamans, Thuringiens, Bavarois, Saxons, Frisons, et aussi les Aquitains et aussi les gens de « Bourgogne » et de Provence. Chaque année il doit faire campagne au Nord, à l’Est, au Sud, au Sud-Est.

S’il réussit à mater Alamans et Frisons, il dut laisser à la Bavière un duc particulier. Il ne put venir à bout d’Eudes d’Aquitaine. Il lui fallut l’aide des Lombards pour écraser le patrice de Provence révolté.

L’épisode le plus célèbre de son principat fut sa victoire sur les Arabes. A peine maîtres de l’Espagne, les Musulmans, Arabes et Berbères, franchissant les Pyrénées orientales, s’étaient emparés de la Septimanie « gothique » (721-725). Puis ils s’étaient attaqués au duc d’Aquitaine. Vaincu, Eudes implora le Franc. Une expédition importante dirigée par le gouverneur (wali) même d’Espagne, Abd-er-Rhaman, entra en Aquitaine et se dirigea sur Tours, évidemment pour piller le trésor de saint Martin. Charles se porta à sa rencontre près de Poitiers et le mit en déroute : Abd-er-Rhaman périt (octobre 732).

Cependant l’Islam ne se découragea pas. Les populations de Septimanie, même de Provence, semblent avoir préféré les Infidèles aux Francs. Charles dut aller batailler en Septimanie et en Provence. Il remporta une victoire sur l’étang de Berre, mais échoua au siège de Narbonne (737). En se retirant il fit de la Septimanie ou « Gothie » (notre Languedoc) un désert.

On ne saurait trop exagérer l’importance de la lutte de Charles contre les « Sarrasins ». Sans ses victoires, il n’y a pas de doute que l’Aquitaine et la vallée du Rhône seraient devenues des pays musulmans, comme l’était l’Espagne.

Pour mener à bien ces expéditions incessantes et lointaines, Charles eut besoin de quantité d’hommes de guerre, de cavaliers surtout. Où trouver les ressources nécessaires à leur entretien? L’impôt avait cessé d’être perçu pratiquement ; les domaines des Mérovingiens étaient dissipés, ceux mêmes des Carolingiens eussent été insuffisants. Restait un grand corps, et qui ne versait rien, l’Eglise. Evêchés et monastères avaient obtenu, au cours du siècle précédent, des diplômes d’immunité, dispensant du paiement de l’impôt et de taxe quelconque l’ensemble de leur fortune immobilière. De cette fortune, devenue considérable, rien n’allait plus au service de l’Etat. Sans s’inquiéter de légalité, Charles Martel, pressé par les nécessités de la situation, prit des mesures radicales. Il installa des guerriers à lui sur les sièges épiscopaux et monastiques et se fit concéder par ses créatures une partie énorme des biens fonciers du clergé pour l’entretien de la cavalerie franque. Jamais le clergé de Gaule ne lui pardonna et sa mémoire de-meura en exécration au cours des siècles.

Ce rude et impitoyable guerrier était cependant un homme pieux. C’est grâce à son appui que l’Anglais Winfrid (saint Boniface) put, à partir de 719, achever l’organisation du christianisme dans la vallée du Rhin et du Main et fonder des évêchés en Bavière.

Charles apparaît à la fin de sa vie comme le prince le plus puissant de l’Occident chrétien. Déjà la Papauté, en la personne de Grégoire III, se tourne vers lui et tente, mais vainement, d’obtenir sa protection contre les Lombards.

Anuncios
No comments yet

Sus comentarios son bienvenidos

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

w

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: